vendredi 10 janvier
19h30
Marché Gare et le Comoedia présentent

Ciné Club “The Decline of Western Civilization” & Vernissage de l’Expo “Going Underground”

 

Le Marché Gare et le Comoedia s’associent pour proposer une soirée intitulée “Going Underground”, en collaboration avec Hallucinations Collectives et Le Zèbre.

Au programme : projection du documentaire de Penelope Spheeris “The Decline of Western Civilization” sur la scène punk de Los Angeles entre la fin des années 70 et le début des années 80 ; et Vernissage de l’exposition collective “Going Underground” balayant 40 ans de musique underground à Lyon et ses environs.

 

THE DECLINE OF WESTERN CIVILIZATION
Documentaire de Penelope Spheeris (USA – 1981)
Séance à 19h30.

Le nom de Penelope Spheeris vous est peut-être inconnu et pourtant, même si vous n’êtes ni spécialement cinéphile ni féru de musique rock, il est fort probable que vous ayez déjà vu une de ses réalisations. Un certain « Wayne’s World » par exemple, qui se pose un peu là en terme de film culte populaire. Mais de ce succès mondial, ou du fait qu’elle ait écrit pendant 10 ans des épisodes de la série « Roseanne », n’allez pas conclure que Mme Spheeris est une yes-woman trempant jusqu’aux narines dans le commercial : la réalisatrice est aussi connue pour une autre oeuvre culte, plus underground celle-ci : « Suburbia », ou l’errance de jeunes punks dans les banlieues californiennes (Spheeris a elle-même passé son adolescence à Orange County, gage de sérieux), produit par Roger Corman. Et surtout, elle a ravi tous les mohawks, boules à zéro et autres chevelus de la planète avec la trilogie documentaire « The Decline of Western Civilization », qui se penche sur la scène rock de Los Angeles en 3 parties : le punk des jeunes années, le métal, et le milieu des « punks à chien ». 

C’est le premier volet qui nous intéresse ici, document unique mêlant perfs musicales et témoignages en immersion (avec Black Flag, Circle Jerks, Claude Bessy…) pour atteindre un degré d’authenticité incontestable. De celle-ci naît une fascination, et même une émotion devant la vie, les envies, l’énergie et les idéaux des protagonistes. Spheeris filmait pour raconter, on regarde aujourd’hui son film pour se rappeler, dans un révérencieux hommage posthume, puisque le personnage central du film est, paraît-il, mort depuis longtemps.

 

VERNISSAGE DE L’EXPO « GOING UNDERGROUND »
La scène lyonnaise en nage, en rage et en images.
A l’issue de la séance.

Exposition de photographies de la scène musicale underground de 1980 à 2020. On retrouve des photographies de Caroline Vernière, Hazam ou Gilles Garrigos, traduisant de la vivacité de la scène locale, des Mescaleros aux Scaners, en passant par le Peuple de l’Herbe, Condense ou Sixpack.

 

Le livre Je suis souterrain, catalogue de l’exposition accompagné de textes, sera disponible sur place.

 

Le ++

A partir de 23h30 : Mix au Bootlegger par l’équipe du site « J’écoute Sardou dans le noir » 

TARIF
De 5,70€ à 8,80€

concert à venir au marché gare