“ARCHIVE MOI !” Dans les classeurs du Marché Gare 2006-2020

 

Pendant toute l’année 2021, on fouille dans les classeurs de votre salle de concerts préférée. Vous avez envie de nous raconter une anecdote pour “Archive Moi !”, c’est par ici.

 

🎤 Les artistes : Mathieu Boogaerts, Denis Rivet dans le cadre du Festival Chants de Mars.

 

📌 Date : 23 Mars 2013.

 

 

— Bio Express —

 

Festival Les Chants de Mars

Le Festival Les Chants de Mars a été créé en 2008 à l’initiative de trois structures : la MPT des Rancy, la MJC Vieux-Lyon et le Marché Gare via la MJC Confluence. Itinérant, il met en avant la chanson actuelle francophone à travers des concerts, des ateliers et spectacles jeune public et d’autres événements en lien avec la pratique amateur et l’éducation populaire.
L’édition 2020 a malheureusement été annulée à cause de la situation sanitaire ; elle marque aussi la fin de la collaboration pour le Marché Gare et la MJC Confluence.

 

Mathieu Boogaerts, présentation dans le Petit Bulletin du 14 mars 2013

Matthieu Boogaerts «n’aime pas ressembler aux autres». Autant dire que le festival des Chants de Mars, qui a vocation à mettre en lumière la diversité la chanson française contemporaine, ne pouvait trouver meilleur client que lui. Son récent album éponyme, qui retourne aux bases mélodiques de ses premières productions […], composé à la batterie, chanté dans un anglais décoré d’un accent français des plus francs, ne dit pas autre chose.

Comme à peu près tout le monde, le monsieur y parle d’amour, des joies et des peines, mais il le fait sans excès de drame et avec des mots simples. […] Moins sophistiqué et mélancolique qu’un Benjamin Biolay, moins fantaisiste qu’un Thomas Fersen et moins sérieux qu’un Bertrand Belin, Boogaerts s’impose aussi comme l’homme qui a réussi à distiller avec succès du reggae dans la chanson française.

 

Denis Rivet, chronique dans Rock & Folk, février 2013

Denis Rivet s’exprime depuis trois ans en solo après être passé par la case groupe (avec King Kong Vahiné). Le premier album de ce Lyonnais s’illustre par le charme conquérant de ses chansons atmosphériques, enregistrées en compagnie de deux complices qui l’accompagnent parfois sur scène : s’apparentant à une pop ouatée et légèrement décalée, elles sont portées par des textes délicats et une voi qui rappelle par moments celle de Dominique A.” 

 

 

— Le Souvenir —
par Christine Azoulay, coordinatrice culturelle à la MPT des Rancy et co-programmatrice du festival

 

14 éditions de ce festival de chanson en collaboration avec le Marché Gare ont laissé de beaux souvenirs. Je me souviens, que longtemps avec Benjamin Petit nous avons rêvé et tenté de recevoir Mathieu Boogaerts dans ce cadre.

 

En 2017, alors que son bel album “I love You” venait de sortir, l’occasion s’est enfin présentée.
Benjamin s’est immédiatement positionné sur le run, et j’avoue que je l’ai envié. Lorsque Mathieu B est arrivé, il portait un tee-shirt troué, nous avons trouvé ça charmant. Il était seul en scène et très simple, et finalement c’était une personne normale, bien que un peu plus romantique que la moyenne sans doute.

 

A la fin du concert, Ben et moi, on s’est dit qu’on l’avait fait, et nous étions contents de nous. C’est un souvenir humble mais comment oublier les concerts bondés des tous ces artistes francophones, de La Grande Sophie à Miossec, de Karimouche à Pigalle ou de Big Flo et Oli au 24h du mot.

 

 

— Le Souvenir —
par Denis Rivet, musicien lyonnais

 

C’est mon premier concert au Marché Gare. C’est aussi la première fois que je présente cette formule en trio, spécialement montée en vue des Inouïs du Printemps de Bourges qui ont lieu le mois suivant. Sélectionné en “découverte chanson”, je suis accompagné par Marc Arrigoni à la batterie et Mikaël Cointepas aux guitares.

 

Nous sortons de quelques jours de résidence sur cette même scène du Marché Gare où nous sommes accueillis aux petits soins par Benjamin Petit et toute son équipe. Cette première partie est l’occasion de tester cette nouvelle formule. Benjamin Nesme nous met en lumière par un jeu de parapluies de photographe sur lesquels sont projetées des vieilles diapositives. Les projecteurs-diapos sont à nos pieds et nous éclairent aussi en contre-plongée. Samuel Garcia est au son.

 

Le Marché Gare est bondé du public fidèle de Mathieu Boogaerts. J’échange quelques mots avec lui au catering puis il se retire dans sa loge pour se concentrer avant son concert. A notre sortie de scène, je le retrouve entrain de tenter d’accorder sa guitare mais son accordeur bat de l’aile. Je lui prête le mien. Il me remerciera plusieurs fois avant et après son concert.

 

Je garde un souvenir ému de cette date qui était la date de toutes les premières : premier concert au Marché Gare, première partie, première fois en trio et, surtout, toute première fois à la batterie pour Marc Arrigoni qui d’ordinaire joue de la guitare et de la basse !

 

 

— Liens & Crédits —

 

🤜 Mathieu Boogaerts
🤜 Denis Rivet
🤜 Festival Les Chants de Mars
📷 Photos presse Mathieu Boogaerts © Thibault Montamat ; photos Denis Rivet © Yann Geslin / Collectif Arteos

Galerie de photos