“ARCHIVE MOI !” Dans les classeurs du Marché Gare 2006-2020

 

Pendant toute l’année 2021, on fouille dans les classeurs de votre salle de concerts préférée. Vous avez envie de nous raconter une anecdote pour “Archive Moi !”, c’est par ici.

 

🎤 Les artistes : Anaïs (Croze), Gesch et les Otakus

 

📌 Date : 09 Mars 2006.

 

 

— Bio Express —

 

Anaïs (Extrait de sa page Wikipedia)

Anaïs, de son identité entière Anaïs Croze, est une chanteuse française née le 20 août 1976 à La Tronche (Isère).
Dès 1999, Anaïs, écrit, compose et chante dans le groupe Opposum ; le groupe se sépare en septembre 2003. En janvier 2005, un concert donné à Marseille est enregistré pour un album auto-produit qui sort en 2005. Elle est nommée l’année suivante, aux Victoires de la Musique dans la catégorie “Groupe ou artiste révélation scène de l’année”, poussée par le carton de son single “Mon cœur, mon amour”.

 

Gesch et les Otakus (Extrait de la bio officielle, 2006)

“Gesch et ses Otakus se promènent désormais ensemble, de chanson en chanson, guitare, violon et violoncelles, voix grave et franche de Gesch sur voix douces et feutrées de ses deux Otakus. Gesch et les Otakus ont réinventé une chanson française, drôle, grave, baroque, simple, savante, populaire… Voyage dans les genres, dans le siècle, entre tableau impressionniste et photographie.”

 

 

— Le Souvenir —
par Frédéric aka Gesch, chanteur et guitariste de Gesch et les Otakus

 

Le groupe Gesch et les Otakus se donnaient pour la première fois en concert dans cette configuration de 5 musiciens. Gesch (chant et guitare) et Amélie (violon et violoncelle) avaient déjà fait le tour des petites salles lyonnaises avec leurs chansons et avaient été pris sous l’aile de Caravelle Prod.

 

La soirée fut magnifique et se voir programmé en première partie d’Anaïs – outre le fait que cela pouvait à l’époque impressionner compte tenu du succès de la jeune femme – nous avait permis d’offrir notre tour de chant en totale confiance. Le public fut très chaud, très réceptif et nous avons dès ce moment bénéficié de cet appel d’air pour nous lancer ensuite véritablement, prenant de plus en plus confiance en nous.

 

Le Marché Gare continua d’ailleurs et son programmateur d’alors – Teraï – continua de nous faire confiance. Il nous offrit sa scène pour entrer en résidence et nous donna d’ailleurs l’opportunité d’autres dates. Le Marché Gare reste à jamais dans nos cœurs comme un lieu bienveillant et encourageant. J’aimerai être une petite souris pour me balader en backstage et voir si autant d’années plus tard, on peut voir encore ici et là quelques stickers de notre groupe sur les murs. 🙂

 

 

— Le Souvenir —
par Thomas Prian, premier chargé de communication du Marché Gare (2006) et actuel directeur de la SMAC Les Abattoirs à Bourgoin.

 

Mon amour, mon cœur, mon cœur, mon amour…

Premier concert complet au Marché Gare, on aurait pu vendre 1500 places, ultra plein à craquer, hilarant. Après Hyperclean le mois précédent, il était une nouvelle fois certain que Anaïs était the next big thing. Je l’ai jamais plu revu depuis non plus.

 

 

— Liens & Crédits —

 

🤜 Anaïs
📷 Photos presse Anaïs (2006) © N.Fournier ; Anaïs en concert © Yves Flammin ; Gesch et les Otakus, archives personnelles. Vidéos TLM sur la chaine Dailymotion de Gesch et les Otakus.

 

Galerie de photos