“ARCHIVE MOI !” Dans les classeurs du Marché Gare 2006-2020

 

Pendant toute l’année 2021, on fouille dans les classeurs de votre salle de concerts préférée. Vous avez envie de nous raconter une anecdote pour “Archive Moi !”, c’est par ici.

 

🎤 Les artistes : Andy Shauf, Tasseomancy

 

📌 Date : 23 février 2017.

 

 

— Bio Express —

 

Andy Shauf (présentation sur le site Soul Kitchen)

Andy Shauf est une énigme. Comment peut-on enregistrer un tel disque chez soi, seul, au fin fond de la province du Saskatchewan ? Croisement rêvé d’Elliott Smith et des Beatles, Shauf nous raconte sur son disque, les faits et gestes des participants d’une fête. Alexander (Alexander All Down) et Martha (Martha Sways) hantent nos soirées depuis que nous avons écouté ce disque. Andy Shauf est un magicien et la magie de The Party opère toujours.”

 

Le Canadien devait revenir en mars 2020, une date co-organisée par le Marché Gare et l’Epicerie Moderne, mais le Covid, qui pointait tout juste son nez à ce moment-là, en a décidé autrement. Première date annulée à cause de la crise sanitaire, première d’une longue série…

 

Tasseomancy

Tasseomancy est le projet musical et visuel de deux sœurs, Sari et Romy Lightman, accompagnées de Evan Carwright (percussions) et Johnny Spence (claviers). Elles ont trouvé leur propre interprétation de la musique populaire, créant des lignes mélodiques accrocheuses et des rythmes dansants menés par les steeldrums.

 

 

— Le Souvenir —
par Mathias Perrette, cofondateur et programmateur de l’association Merci Bonsoir

 

Ce concert d’Andy Shauf et celui de Kevin Morby en 2015 sont les deux concerts de Merci Bonsoir dont je suis le plus content car pour moi ce sont deux songwriters qui comptent et qui vont continuer de compter.

 

Dans le cas d’Andy Shauf, c’était aussi une proposition différente de la plupart des concerts qu’on a organisés, principalement des trucs de garage, post-punk, noise… bref des choses plutôt bruyantes et/ou remuantes.

C’était aussi un de nos derniers concerts, le dernier au Marché Gare, on avait galéré à vendre des tickets, et on allait finalement  vivre une soirée en totale apesanteur (“pourvu que les secondes soient des heures” disait le poète).

J’ai rien vu de la première partie car je déchirais des tickets à la billetterie, juste 30 secondes à la fin pour me rendre compte que Tasseomancy sont en fait les deux jumelles qui font les chœurs pour Austra. Voilà pour l’indie-cred.

 

On s’est donc retrouvé face à cet homme à la voix si belle et particulière, entre aisance et fragilité. Un petit humain qui irradie littéralement la salle malgré une timidité de tous les instants.
La scèno était ultra minimaliste, juste quelques barres de lumières sur un plateau noir. C’était chic.

Andy s’était entouré d’un basse/batterie et surtout de deux joueur.euses de clarinettes et hautbois (pas sûr à 100% de la nature précise de ces instruments) qui ont apporté une patine incroyable, quelque chose de totalement enveloppant et doux.  Ce concert ne ressemblait à rien de ce que j’avais l’habitude de voir et Andy déroulait tube sur tube avec une facilité déconcertante : une leçon de musique live. Du velours, littéralement.

La salle était comme recueillie, hyper silencieuse et visiblement consciente d’assister à un moment rare.

 

On écoute souvent Andy Shauf avec Kimi (également membre de Merci Bonsoir), et il est rare qu’il n’y en ait pas un pour dire “ahlala ce concert…”

Même si, bordel, 4 ans déjà !

Arf…

 

 

— Le Souvenir —
par Charles Pietri, photographe

 

Concernant la rencontre, cela a été rapide. Cela a dû durer 2 minutes maximum, j’évite généralement d’être trop long car il n’y a rien de pire que de photographier quelqu’un qui s’ennuie. Le garçon est assez réservé mais j’aime bien le demi-sourire qu’il esquisse, il a un petit côté Joconde.

 

 

— Liens & Crédits —

 

🤜 Andy Shauf
🤜 Tasseomancy
🤜 Merci Bonsoir
📷 Photo de couverture © Charles Pietri ; photos concert © Marion Bornaz ; affiche concert par  Rémy Mattei de Mauvaise Foi

 

Galerie de photos