“ARCHIVE MOI !” Dans les classeurs du Marché Gare 2006-2020

 

Pendant toute l’année 2021, on fouille dans les classeurs de votre salle de concerts préférée. Vous avez envie de nous raconter une anecdote pour “Archive Moi !”, c’est par ici.

 

🎤 Les artistes : Karoké Live Band + Maria Rockmore

 

📌 Date : 12 février 2016.

 

 

— Présentation de la soirée —

 

Annonce de la soirée chez Paperboys
“10 ans de marché gare ! 10 ans de programmation surnaturelle et de façades soviétiques pour une salle sans pareil qui fête la fin de son innocence le 12 février !
Avant de célébrer la décennie passée la bite à l’air, ne vaudrait-il pas mieux faire connaissance ?
Le Marché gare dégage les secrétaires du marché de gros en 2006 et, gérée par la MJC Presqu’île Confluence, monte une salle dans les bâtiments administratifs. La programmation solide séduit petit à petit plusieurs milliers de spectateurs par an et s’inscrit dès le départ dans une démarche de proximité entre le public et les artistes. 
Proche de nous et de la scène, le marché gare c’est le grand frère qui nous fait notre culture musicale sur K7 et qui nous ramène en soirée, faisant semblant de ne pas voir que l’on commande notre première bière au comptoir.”

 

Karaoké Live Band
Proposé par le collectif de musicien.nes le Grolektif, le Karaoké Live Band proposait au public de prendre sa revanche sur une carrière artistique qui lui a échappé. Sautez le pas et mettez une raclé à vos idoles en reprenant leur tubes que vous avez toujours (mieux) chanté sous la douche.

 

Maria Rockmore
Compagnonne photographe régulière du Marché Gare, Maria Rockmore aime aussi passer derrière les platines. Plus selecta que mix, elle n’a pas froid aux yeux (ni aux oreilles) quant il s’agit d’enchaîner disco, rock sixties, hip-hop et soul music, du moment que le mot d’ordre est respecté : il faut que ça groove.

 


— Les Souvenirs —

 

“Pour fêter ces 10 ans on s’est longuement creusé la tête. C’était difficile de concentrer et de célébrer en une soirée tous les aspects qui font ce qu’est le Marché Gare. Au final on a souhaité faire de cet anniversaire l’occasion de remercier les bénévoles et de créer un moment fort qui rassemblait l’équipe salariée et bénévole.
Ce lien avec les bénévoles nous manque terriblement d’ailleurs depuis la fermeture de la salle… L’idée était de faire un événement à la fois festif, original et de qualité, sans tomber dans le pouet pouet. Le Karaoke Live Band qu’on a imaginé avec Fred Gardette était la formule idéale.  La soirée était dingue!  C’était tellement bien qu’on a refait jouer cette formule plusieurs fois. On l’a même exportée à Woodstower.” 
Benjamin Petit, coordinateur du Marché Gare

 

“Bénévole depuis 2 ans, 3 peut-être à l’époque, j’ai rejoint la famille Marché Gare pour la musique mais aussi la vie qui allait avec. Et pour les 10 ans, cette soirée atypique a sacrément répondu à ça. Les spectateurs.rices passaient de public à artiste avant de rejoindre les rangs de la foule animée qui chantait (hurlait) à tue-tête.
On a ri autant qu’on a été ému ce soir là. L’énergie des gens, leur joie, c’était hyper communicatif et je garde le souvenir d’une ambiance survoltée! Et quand t’es bénévole, t’as la sensation de faire partie de ce qui permet ça ! C’est assez kiffant!
Par contre, faudrait pas me demander un souvenir en particulier, ils se sont tous noyés dans l’euphorie de la soirée !”
Marion G., bénévole

 

“Que dire de cette soirée ? J’ai soudoyé l’équipe du Marché Gare pour faire trois passages au micro au lieu d’un, j’ai twerké sur scène en chantant en yaourt sur “Toxic” de Britney, j’ai slammé sur “I Feel Love“. Et le lendemain matin j’ai failli vomir dans l’avion qui m’emmenait à Madrid”
Simone du Boudoir

 

“Alors, déjà ça tombait pour le week-end d’annif d’une amie, c’était parfait, une soirée de fête dans les bonnes ondes du Marché Gare, parce que c’est vrai, il y a un petit truc qui fait que c’est cool, qu’on se sent bienvenue.
Ensuite l’idée aussi cool de chanter ensemble, chanter mal, chanter fort, mais chanter ensemble, avec des purs musiciens pour nous porter, une soirée qui crée une communauté de fait, une communauté de l’instant, tu en fais partie seulement par le fait d’être là avec les autres et c’est bon.
Et puis la joie quoi, la joie de la musique ensemble, avec les amies et avec plein d’autres gens, avec de la bière et des lumières et une équipe accueillante. voilà, je n’arrive pas à dire autre chose. vu d’ici et maintenant, isolée et masquée, amputée de ces liens si simples et finalement fondamentaux, ça paraît irréel et encore plus fou. Précieux. C’était une belle soirée de joie.”
Marion S.

 

“Je me souviens avoir chanté avec deux copines. Les gens qui étaient passé juste avant nous avait trop assuré. Du coup pour être plus marquant je me suis mis en slip. Et j’ai découvert en commençant à chanter que la maîtresse d’école de ma fille était au deuxième rang. Grosse lose.”
Mathias P.

 

“Il y avait une ambiance particulière cette soirée là, car est venu tout un groupe d’un site de rencontres de type “OVS”, très sympa mais pas forcément habitué des concerts de la salle. Chapeaux à paillettes et boas fluos, ils faisaient la queueleuleu sur les morceaux. A eux seuls on aurait dit qu’ils remplissaient 1/3 de la salle. Une ambiance au mélange de nouvel an et d’anniversaire de famille, avec toujours des prestations magiques de karaoké, dont une mention spéciale pour l’équipe de feu-RTU chantant Francky Vincent.”
Aurélie M.

 


— Liens & Crédits —


📷 Photos © David Doléac / Vidéo réalisée et montée par William Grain-Lambert et Johan Petit.

 

Galerie de photos