La Salle

Le Marché Gare

Ouvert en février 2006, le Marché Gare est une salle de concerts et de résidences en faveur des musiques actuelles gérée par l’association Mjc Presqu’île Confluence. D’une capacité de 300 places, la salle est un lieu de rencontre entre les artistes et le public dans un contexte de proximité et d’attachement à la création musicale et artistique.

Installé au sein des anciens bâtiments administratifs du Marché de Gros, le Marché Gare a construit son projet dans ce lieu atypique équipé d’une salle rénovée offrant une deuxième vie à ces locaux.

La salle est un lieu d’expression(s) culturelle(s) qui propose des artistes aux démarches et esthétiques diverses. Sa jauge intermédiaire permet autant la prise de risque que l’organisation de rendez-vous attendus, toujours dans une logique de programmation cohérente entre la scène locale et internationale.  L’équipe accueille une soixantaine de concerts par an organisés par le Marché Gare ou en collaboration avec les acteurs culturels de la région.

Fiche technique Marché Gare 2017  / Technical Rider Marché Gare 2017

Ils sont passés au Marché Gare

Thee Oh Sees / Alt-J / King Krule / Fauve /Bertrand Belin / Breton / The Growlers / Motorama / Staff Benda Bilili / Sebadoh / Venitian Snares / Frustration / Rien /  Zombie Zombie / Demi Portion / Elysian Fields / Cape Town Effects / Jay Jay Johnson / Biga Ranx / François & The Atlas Mountain / L’Animalerie / Mustang /  Dark Dark Dark / Matt Elliott / Balthazar / La Femme / And So I Watch You From Afar / Deerhoof / Lescop / Mathieu Boogaerts / Is Tropical / Parquet Courts / Metz / Didier Wampas / Daughter / Jc Satan / Jacco Gardner / Tunng / Pigalle / Cheveu / The Strypes /  Shabazz Palaces / Mars Red Sky / Courtney Barnett / Barbara Carlotti / Baxter Dury, Warhaus, Duchess Says, Rodolphe Burger, Andy Shauf, Princess Nokia …

S2M / Scènes de Musiques Métropolitaines

s2m-web

Le Marché Gare et le Périscope à Lyon, l’Épicerie Moderne à Feyzin et Bizarre ! à Vénissieux s’associent autour d’un projet partagé de SMAC (Scène de Musiques Actuelles), porté par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Région Auvergne Rhône-Alpes, les Villes de Feyzin, Lyon et Vénissieux, et soutenu par la Métropole.

Actuellement en préfiguration, ce projet baptisé S2M (Scènes de Musiques Métropolitaines) permet, grâce à la diversité des salles qui le composent, de représenter largement les différentes esthétiques et de répondre aux enjeux des musiques actuelles sur notre territoire. Découvrez S2M

LA MJC CONFLUENCE

La MJC Presqu’île Confluence est une association reconnue d’intérêt général, régie par la loi de 1901, déclarée à la Préfecture du Rhône le 1er avril 1965. Ses actions couvrent différents secteurs : Jeunesse, Enfance, Environnement, Loisirs, Vie Associative et Musiques Actuelles. Elle comprend aujourd’hui 2 000 adhérents et 18 000 usagers (dont 15 000 spectateurs Marché Gare à l’année). L’association a pour objet « de favoriser l’autonomie et l’épanouissement des personnes, de permettre à tous d’accéder à l’éducation et à la culture, afin que chacun participe à la construction d’une société plus solidaire et plus juste. Elle contribue au développement des liens sociaux ». Ainsi ses objectifs se traduisent dans le rôle que joue le Marché Gare au sein des Musiques Actuelles : favoriser l’accessibilité à des concerts par des tarifs modérés, entretenir une relation forte avec la scène locale et ses acteurs, se positionner comme lieu d’expression pour différentes cultures, entretenir la curiosité et encourager la pratique artistique de chacun. 

Depuis décembre 2014, un local de répétition est accessible à tous les musiciens à la MJC Confluence, sur réservation. Informations et réservation au 04 78 38 49 69. // Mjc Confluence 28 Quai Rambaud, Lyon 2ème.

LE PROJET

Par sa jauge intermédiaire de 300 places et l’importance qu’il accorde aux artistes locaux, le Marché Gare constitue un maillon indispensable de la scène locale, un lieu intermédiaire servant de pont entre les petits lieux de concerts et les grandes salles.

Ce rôle se joue à plusieurs niveaux :

  • vis-à-vis du public : savoir satisfaire certaines attentes du public tout en incitant à la découverte, favoriser les pratiques culturelles, rendre les plus attractives possibles des propositions musicales alternatives.
  • vis-à-vis de la scène locale : collaborer avec et faire collaborer les acteurs de la scène locale (artistes-musiciens, les artistes issus d’autres disciplines artistiques, mais aussi organisateurs de concerts/producteurs/labels indépendants, qu’ils soient professionnels ou non), tendre à l’éclectisme musical tout en cultivant une réelle identité artistique.
LE TRAVAIL AVEC LES ARTISTES

Sa proximité avec les artistes locaux, son implication dans différents réseaux professionnels et les nombreux partenariats existants avec des institutions culturelles ou des acteurs culturels, placent le Marché Gare au cœur de la chaîne de production et de diffusion musicale régionale.
Dans cette mesure, le passage par la scène du Marché Gare correspond à un véritable cap dans le parcours des musiciens ; il sert de première reconnaissance artistique et de référence, facilitant l’accès à d’autres scènes professionnelles.

Le travail du Marché Gare est guidé par une idée maîtresse : « les parcours des musiciens ».

Tout groupe a ses ambitions, ses rêves : devenir une star nationale et vendre beaucoup de disques, jouer le plus souvent possible sur scène dans des cafés concerts ou des petites salles à travers l’Europe en partant en tournée avec ses propres moyens, ou encore bénéficier de la reconnaissance de ses pairs dans une esthétique très précise en étant associés aux programmations les plus exigeantes. De ces ambitions découlent des objectifs et des moyens. Pour les atteindre, il faut avoir une vision des points d’étape nécessaires : avoir un tourneur, un label, être autonome tout en assurant son statut d’intermittent, placer le plaisir avant tout et continuer à jouer en amateur, autoproduire son album, être repéré par tel ou tel professionnel etc.

Lorsque que nous nous penchons sur un projet artistique, nous tentons de travailler au service de ses ambitions, qu’il s’agisse d’un groupe médiatisé ou d’un groupe alternatif, d’un groupe « signé » ou indépendant, d’un groupe visant la professionnalisation ou non.

La sélection de groupes émergents pour la programmation et pour les résidences répond toujours à la même question : qu’est-ce qu’un passage au Marché Gare (en concert ou en résidence) peut apporter à cet artiste ? Il est donc nécessaire d’envisager chaque groupe comme un projet à part entière, et de déterminer le point de rencontre entre tel artiste et le Marché Gare.

En fonction de son expérience et de ses besoins, un groupe local peut ainsi être programmé au Marché Gare pour :

  • faire la première partie
  • jouer en co-plateau avec d’autres groupes du même niveau
  • jouer en tête d’affiche.

C’est sur ces bases que la Marché Gare sert l’émergence : l’émergence d’esthétiques actuelles, l’émergence de nouveaux professionnels, l’émergence d’une scène locale et l’émergence de publics les plus divers possibles.

Galerie de photos