jeudi 29 mars
20h
Le Marché Gare et Radical Production présentent

Frank Carter – frontman de Pure Love et Gallows – est une véritable référence en matière d’agressivité rock made in Britain dans la lignée des Sleaford Mods, Idles ou encore Slaves. Tignasse rousse, physique sec, corps tatoué de la tête aux pieds, regard vif : Carter est au moins aussi reconnaissable et explosif que sa musique. Tandis son premier album « Blossom », s’imposait en épopée musicale ardente et frénétique, son nouvel album « Modern Ruin » se révèle toujours aussi expiatoire, mais diffuse une énergie plus ciblée, distillée avec intelligence et subtilité.

 

 

FRANK CARTER & THE RATTLESNAKES

(Brit-Rock / Punk)

http://www.andtherattlesnakes.com/

https://www.facebook.com/frankcarterandtherattlesnakes/

 

Carter est allé chercher plus profondément en lui que ce à quoi il avait été prêt auparavant, faisant des chansons de « Modern Ruin » les plus honnêtes qu’ils aient écrites à ce jour. Des chansons qui grattent toutes les complexités des relations humaines, la lutte de la vie et les terribles inconnues qui nous empêchent de dormir la nuit. C’est un album qui parle d’où l’on est à l’instant présent et des ruines que nos vies et nos réussites laisseront une fois que nous serons partis. Musicalement, cet opus présente une palette entière de textures, de sons et d’ambiances : du blues engourdi d’« Acid Rain » à « Neon Rust » qui clôt l’album.

A ce sujet, l’artiste explique « Je voulais faire un album qui soit comme un classique, et avec « Modern Ruin » on a fait un album qui te fait voyager, de la même façon que tous mes albums préférés me le faisaient faire quand j’étais plus jeune. Des albums qui ont vraiment changé ma vie : Adrenaline des Deftones, Everything You Ever Wanted To Know About Silence de Glassjaw, Dark Side Of The Moon des Pink Floyd, Volume 4. de Sabbath, Nevermind de Nirvana. Tous ces albums te font voyager, ils permettent à un groupe de montrer de la versatilité et aux artistes de planter un drapeau dans le sable et de dire « Voici qui je suis. » Je n’ai jamais vraiment eu un drapeau qui disait vraiment ça, de façon affirmée, jusqu’à maintenant, et c’est ça que « Modern Ruin » représente. Tu peux le mettre et me comprendre beaucoup mieux dans mon ensemble grâce à cet album. »

Il est temps de rencontrer le vrai Frank Carter.

 

DEMOB HAPPY
(Angleterre / Brit-rock / Indie)
http://demob-happy.com

TARIF
18€ plein tarif | 16€ en prévente et adhérents Epicerie Moderne, Bizarre! et Périscope | 14€ en tarif réduit et abonnés Marché Gare