jeudi 21 juin
19h30 - 23h30
Marché Gare et le Périscope présentent

Partage, découverte, déambulation urbaine et soleil au zénith : la fête de la Musique n’est plus à présenter. Cette année, Le Marché Gare et le Périscope s’associent autour d’un plateau éclectique et protéiforme, pour vous présenter leurs derniers coups de cœur. Les deux salles de concert lyonnaises partageront une programmation au confluent des genres, valorisant le dynamisme et la créativité de la nouvelle scène locale. Une fois n’est pas coutume, nous vous inviterons pour l’occasion à prendre un peu de hauteur en surplombant la Saône, à l’ombre du Jardin des Chartreux !

 

EROTIC MARKET

(Lyon / Alternative R’n’B)

 

soundcloud.com/eroticmarket

facebook.com/EroticMarket

 

Quasiment deux années de silence radio ont été nécessaires pour qu’Erotic Market amorce sa mue. Le duo est devenu un solo qui repose désormais sur les épaules de son estimable et bouillonnante frontwoman, Rosemary Martins. La chanteuse-compositrice n’est pourtant pas si seule que ça dans l’aventure : elle s’est attachée les services de sorciers du groove, les lyonnais Flore, prêtresse de la bass music, Bonetrips fournisseur de beats puissants et accidentés et Nicolas Taite, batteur surdoué du groupe. Avec eux à la réalisation, l’intention d’Erotic Market est toujours résolument pop mais le résultat est beaucoup plus charnel. Moins indie rock chaloupé et plus r’n’b futuriste. Son flow protéiforme permet au pivot d’Erotic Market d’être, à tour de rôle, une crooneuse dopée à la caféïne, une naïade pas fragile pour un sou, une rappeuse effrontée, une poétesse spoken word amoureuse ou encore une blueswoman en goguette : Chaka Khan 3.0, elle est every woman. Abrité par le label Mutant Ninja, « Queendoms », dernier opus du groupe, est une vraie usine à tubes !

 

DA BREAK 

(Lyon / Hip-Hop / Soul)

facebook.com/DaBreaktheband

 

Da Break réuni 3 personnalités de la scène musicale Lyonnaise : le producteur Bruno Hovart aka “Patchworks”, la chanteuse Jennifer « Hawa » Zonou et le batteur Rémy Kaprielan. Ils se connaissent bien puisque les 3 acolytes ont déjà travaillé ensemble sur les albums de Mr President, de Mr Day, de CHK, Voilaaa et notamment de Hawa. Les influences de cet album sont basées sur les productions Hip Hop/R’n’B des 90’s, à coup de samples très jazz, faisant référence à des groupes mythiques, tels que The Pharcyde ou encore A Tribe Called Quest, mais aussi des grooves rappelant des titres de Mary J Blige ou Janet Jackson. DA BREAK, en voulant synthétiser leurs influences partagées, n’hésite pas à aller aussi du côté des beats 2step ou du dancehall jamaïcain. Séduit par les maquettes et le parcours des artistes, LA RUCHE LE LABEL décide en 2017 de produire le nouvel album de DA BREAK, sorti en début d’année.

 

CHÂTEAU LAGOURDE

(Lyon / Rock psychédélique)

facebook.com/chateaulagourde

chateaulagourde.bandcamp.com

 

Château Lagourde, c’est le dandyisme en short avec clavecins. C’est le talent de composition sans la singerie. Bref, c’est le seul maniement de références qui vaille. Réaction cutanée à toute une génération d’artistes, passionnés de nouveautés mais qui pavent l’avenir de briques récupérées derrière eux, Château Lagourde assume et s’inscrit dans un tableau déjà peint pour mieux s’en démarquer. L’outil principal étant une écriture qui n’appartient qu’à eux, gorgée de surf music, voire de pincées du Factory Records des années 80. Voilà le truc passionnant lorsqu’on écoute de la “pop 60’s”, comme si le temps avait circonscrit cet espace-temps artistique dans une boîte.

 

 

TARIF
Gratuit

concert à venir au marché gare