Pour notre première collaboration avec Opéra Underground, nous avions invité l’immense Jim Yamouridis.

Le musicien australien s’est produit dans l’ambiance feutrée d’un auditorium vite conquis par sa voix rocailleuse et le groove hypnotique des morceaux de son dernier album, empruntant aussi bien au folk de Leonard Cohen qu’au rebetiko grec, lien avec ses origines. Formation jazzy resserrée (contrebasse, percussions, vibraphone) mais plaisir intact. Retour en images…

 

Suivez nos photos : www.instagram.com/marchegare 

 

© http://marionbornaz.com/

Galerie de photos